Boycott de la CAP nationale des adjoints administratifs du 13 octobre 2017

La CAP nationale d’avancement du corps des adjoints administratifs de l’intérieur et de l’outre-mer (AAIOM) cat C qui devait se dérouler aujourd’hui a été boycottée par la CGT comme par l’ensemble des organisations syndicales.

En effet, alors qu’il était promis un effort dans le repyramidage, notamment dans le cadre du PPNG, l’administration a réduit les taux de promotion. En net, cela fait a peu près 350 promotions qui ne pourront être réalisées.

La CGT avait refusé le PPNG et avait dit que le « repyramidage » indiqué par le ministère de l’intérieur pour « faire passer la pilule » du PPNG n’était qu’une promesse. Et comme on le sait, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

Avec le gel du point d’indice, le rétablissement du jour de carence, l’absence de garantie de la compensation totale de la hausse de la CSG, l’augmentation du taux de cotisation retraite en janvier 2018, la menace de l’étalement du calendrier PPCR, des taux de promotion en recul, la réussite de la journée d’action du 10 octobre doit conduire les fonctionnaires, soutenus par leurs organisations syndicales, à poursuivre la lutte pour arrêter la politique du gouvernement contre les agents publics, la casse du service public et du statut.

 

Appel intersyndical au boycott de la CAPN AAIOM 13 octobre 2017

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire