CGT Préfecture de la Vienne : victoire !

Le secrétaire général du syndicat CGT de la préfecture de la Vienne avait été victime d’un dépôt de plainte au sein de la préfecture. Motif ? Il avait osé défendre en Comité technique les agents d’un service en soulignant les conditions de recrutement des personnels vacataires. Il s’agissait donc d’une prise de parole à caractère syndical, avec la liberté d’expression qui y est attachée.

Le procureur de la République a donc fort logiquement classé le dépôt de plainte sans suite. Il s’agit donc d’une victoire pour la CGT de la préfecture de la Vienne et pour la liberté syndicale.

Plus que jamais, la CGT Intérieur se bat pour la titularisation des vacataires afin de les sortir de la précarité dans laquelle le ministère de l’intérieur les enferme.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *