24 janvier : toutes et tous ensemble déterminé.es pour gagner !

Après sept semaines d’un mouvement social inédit, les actions de grève, de piquets et occupations se poursuivent dans de nombreux secteurs, contrairement à la propagande gouvernementale et patronale qui manie l’absurde à outrance en prétendant qu’une soi-disant mobilisation, qu’ils qualifient volontairement de minoritaire, ruinerait le pays. Mais 60 % de la population soutient la mobilisation et c’est la politique de Macron, du patronat, et le gavage des actionnaires qui ruinent le pays !

La CGT revendique :

– L’amélioration et la consolidation de nos régimes de pensions, ce qui implique en premier lieu L’ABANDON PUR ET SIMPLE DE LA RÉFORME DE RETRAITES PAR POINTS ;

– L’augmentation et le rattrapage de la valeur du point d’indice ;

– L’égalité salariale et professionnelle entre femmes et hommes ;

– Des créations d’emplois statutaires et un plan de titularisation des contractuels dans la fonction publique ;

– La défense de nos statuts, des missions publiques, l’abandon des privatisations et externalisations et leurs réintégrations ;

– Une lutte efficace contre la fraude et l’évasion fiscale.

Retraites et pensions, rémunérations, emplois, statuts, missions de service public, droits et garanties des agents : même combat !

*****

La campagne mensongère du gouvernement n’entame pas la détermination des opposants à la réforme des retraites ni le soutien de l’opinion publique.

Les mobilisations se poursuivent et s’étendent contre cette régression sans précédent que voudraient imposer Macron et le monde de la finance.

Le vendredi 24 janvier sera une nouvelle journée nationale de grève et de manifestations interprofessionnelles dans tout le pays au moment où le projet de loi sera présenté en Conseil des ministres.

La CGT appelle les agents des services publics, tous les salariés en emploi ou privés d’emploi, les étudiants, les retraités à se mobiliser massivement pour faire plier ce gouvernement qui montre des signes de fébrilité face à un mouvement social désormais historique.

Pour durer et gagner, la CGT appelle également à faire un don à la caisse de solidarité pour soutenir les salariés en grève reconductible depuis le 5 décembre dernier.

On lâche rien !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *